vendredi 15 mai 2015

L’étrange subvention à la surproduction porcine

La surproduction industrielle de porcs de caillebotis est aidée depuis des années. Récemment, la Commission européenne a encore décidé de faire participer les contribuables — dont l’avis n’est pas demandé — à l’énième financement du stockage privé de viande de porc de l’Union européenne, “afin d’alléger la pression sur le marché”. Étrange, non? Le contribuable n’est pas responsable de la surproduction; il est même, ici ou là, fermement opposé à l’accroissement de la surproduction locale de milliers de porcs; pourtant, il lui est demandé de payer pour — peut-être — remonter quelque peu le prix de la viande surabondante!

Lire la suite »

2 commentaires:

  1. AIDE PUBLIQUE AU STOCKAGE PRIVÉ de viande de porc. Les demandes d’aide ont concerné 63.969 tonnes, selon les derniers chiffres disponibles.

    Source: Commission européenne, Private storage in the pigmeat sector, Final distribution based on concluded contracts, en date du 18 mai 2015.

    RépondreSupprimer
  2. L’EMBARGO RUSSE a, encore aujourd’hui, BON DOS. Des surproducteurs intensifs de porcs, en France et ailleurs en Europe, ont-ils donc la mémoire tellement courte!? D’aucuns semblent plutôt vouloir, sans limite, le bénéfice de l’économie de marché et la collectivisation de pertes, tandis que l’embargo russe, “sous couvert de riposte aux sanctions européennes, […] est en réalité une mesure visant à protéger son marché agricole.” ⋙ Russie: retour au kolkhoze.

    Cependant, en Europe, l’impôt finance LA CRISE SANS FIN.

    RépondreSupprimer